Article

L’Arthur Erickson Place est le dernier immeuble de bureaux rénové de Vancouver à devenir carboneutre

06 février 2024

1075 West Georgia Street - Vancouver

L’Arthur Erickson Place (AEP), nommé en l’honneur de l’architecte canadien de renommée mondiale, est un lieu emblématique à Vancouver depuis son inauguration en 1968.

Aujourd’hui, l’AEP se distingue non seulement comme un élément incontournable de l’horizon de Vancouver, mais aussi par ses initiatives environnementales avant-gardistes. Les 26 étages de la tour ont récemment été réaménagés pour obtenir la certification Norme du bâtiment durable à carbone zéro - PerformanceMC (BCZ-Performance) du Conseil du bâtiment durable du Canada (CBDCa), obtenue en décembre 2023.

Selon le CBDCa, un bâtiment à zéro carbone est extrêmement économe en énergie et minimise les émissions de gaz à effet de serre provenant des matériaux de construction et de son exploitation. Jusqu’à ce que toutes les émissions soient complètement éliminées, des compensations carbone de haute qualité peuvent être utilisées pour atteindre un équilibre.

« Le centre-ville de Vancouver est l’un des marchés les plus tendus d’Amérique du Nord en ce qui concerne la disponibilité de bureaux, déclare Myah Ollek, associée des ventes chez CBRE, qui fait partie de l’équipe de courtiers contractants pour l’AEP aux côtés de Luke Gibson et de Tara Finnegan. Parmi les espaces disponibles sur le marché, peu peuvent répondre aux objectifs ESG et aux exigences en matière de carbone des locataires. »

« L’Arthur Erickson Place comble une énorme lacune sur le marché de Vancouver ».

Vers un bilan carbone nul

Quand KingSett Capital, Crestpoint Real Estate Investments et Reliance Properties ont acquis l’AEP en 2019, ils se sont engagés à le transformer en un bâtiment carboneutre.

Le processus de décarbonisation, étalé sur trois ans, a nécessité le remplacement du système d’eau chaude au gaz naturel, la transition vers une électrification complète et l’installation de refroidisseurs à récupération de chaleur, de pompes à chaleur à source d’air et de chaudières électriques.

Le stationnement a été équipé de bornes de recharge pour voitures électriques et une ruche a été installée sur le toit pour favoriser la biodiversité.

La certification BCZ-Performance d’AEP contribue à l’objectif de Vancouver de devenir une ville carboneutre d’ici 2050.

Le processus de décarbonisation réduira les émissions de carbone de l’AEP de 97 % d’ici 2025, par rapport au niveau de 2019. Les systèmes améliorés permettront également au bâtiment de réduire sa consommation d’énergie globale d’environ 40 %. Au total, ces initiatives équivalent à retirer près de 140 voitures à essence de la circulation chaque année.

« Il est essentiel que le secteur de l’immobilier prenne sérieusement en compte la décarbonisation, déclare Andrew Kirkham, vice-président, KingSett Capital. Le succès de l’AEP prouve qu’il est possible d’atteindre un bilan sans émissions de carbone, non seulement avec de nouveaux projets, mais aussi en modernisant les bâtiments existants dans nos villes. Nous espérons que cela encouragera d’autres propriétaires à examiner les améliorations qu’ils peuvent apporter à leurs portefeuilles. »

Des avantages pour tous

Cette certification n’est pas seulement avantageuse pour l’environnement, elle aide aussi les locataires de l’immeuble à atteindre leurs objectifs en matière de facteurs ESG.

Le gouvernement de la Colombie-Britannique offre des mesures incitatives aux entreprises qui gèrent des bâtiments à zéro émission de carbone. Les locataires de l’AEP peuvent bénéficier de crédits d’impôt pour compenser les taxes carbone. Cela peut contribuer à réduire les coûts d’exploitation tout en éliminant le besoin d’acheter des compensations carbone.

« L’adoption de pratiques de construction respectueuses de l’environnement bénéficie à tous, tout en améliorant notre rendement financier », déclare M. Kirkham.

Les immeubles carboneutres offrent un environnement intérieur plus sain et plus confortable pour les locataires, ce qui peut se traduire par une amélioration de leur santé et de leur productivité.

Une meilleure efficacité énergétique se traduit également par une moindre consommation, réduisant de ce fait les coûts d’exploitation et de maintenance. De plus, en gérant un bâtiment à consommation énergétique carboneutre, une organisation peut démontrer son engagement envers le développement durable et la responsabilité sociale des entreprises.

« Les entreprises cherchent à aligner leur stratégie de bureaux sur leurs objectifs ESG, et les propriétaires qui y sont sensibles ont une longueur d’avance, explique Myah Ollek. L’AEP est un excellent exemple de la manière dont les acteurs du secteur de l’immobilier commercial peuvent collaborer pour produire des retombées positives pour les entreprises et générer des avantages pour l’ensemble de la communauté. »

quote-card-andrew-kirkham-f

À vos marques, prêts, partez

L’AEP propose également le programme « Ready Set Go », qui permet aux locataires d’emménager dans des bureaux entièrement aménagés et meublés, avec des baux flexibles d’une durée de 1 à 5 ans.

Ainsi, les locataires qui s’installent dans un nouvel espace peuvent réduire au minimum leur investissement en capital, tout en gagnant du temps en évitant des travaux de construction majeurs.

KingSett Capital a lancé le programme Ready Set Go en 2020 dans son portefeuille de bureaux à Toronto. Fort de la réussite du programme, l’AEP est le premier immeuble de Vancouver à proposer le programme Ready Set Go.

Myah Ollek a pu constater par elle-même les avantages du programme pour ses clients. À une époque où l’avenir des bureaux est encore très incertain, la certification BCZ-Performance de l’AEP et le programme Ready Set Go éliminent les incertitudes liées à l’immobilier.

Perspectives connexes

Restez à l’affût

Joignez-vous à la cohorte de professionnels du secteur qui reçoivent nos dernières nouvelles par courriel.