Figures

Quebec Statistiques Bureaux T1 2023

21 avril 2023

Vous cherchez un PDF de ce contenu ?

‒Au T1 2023, le volume de bureaux vacants du Grand Québec a gonflé de plus de 235 000 pi² comparé au T4 2022, pour atteindre un taux de 10,1 %. C’est la hausse trimestrielle de l’inoccupation la plus rapide depuis le début de la pandémie.

‒La périphérie du centre-ville et Lebourgneuf ont notamment accusé une expansion de plus de 100 000 pi². Tous les sous-marchés, sauf Sainte-Foy et les quartiers de Saint-Roch et du Vieux-Québec, ont enregistré une augmentation de l’inoccupation.

‒Malgré les hausses des taxes et la transformation de l’environnement économique à Québec, les loyers nets sont demeurés stables au T1 2023 – les loyers bruts ont toutefois grimpé en raison des taxes et des frais d’exploitation plus élevés. Cette stabilité a permis au marché de maintenir une performance somme toute constante.

‒Le taux d’inoccupation dans le quartier central des affaires (QCA) a gagné 160 points de base (pb) à 13,7 % et a été accompagné d’une absorption négative de 120 000 pi², attribuable à l’ajout de bureaux vacants dans les immeubles de catégorie B de la périphérie du centre-ville et dans les tours de catégorie A de la Haute-Ville et de la colline Parlementaire.