Article

La nouvelle usine construite sur mesure de The Little Potato Company s’inscrit dans les annales

août 15, 2022 4 Minute Read

Little Potato Co.’s New Custom-Designed Plant Is A Big Deal

L’entreprise The Little Potato Company a signé un bail de 20 ans pour des installations de production construites sur mesure et entièrement automatisées. Non loin d’Edmonton, ces installations se trouvent à Nisku et comprennent une superficie de 240 000 pi². L’entreprise locale a ainsi réalisé une nette amélioration de ses locaux, ce qui lui permettra donc d’accroître sa portée en Amérique du Nord.

Trevor Schmidt, professionnel de la vente chez CBRE, a orchestré cette transaction d’envergure, qui n’est que le dernier exemple en date de l’aide qu’il a apportée à l’entreprise pour lui permettre de trouver un emplacement en meilleure adéquation avec la croissance continue de leurs activités.

The Little Potato Compagny a été fondée à Edmonton en 1996 par sa chef de direction, Angela Santiago, et son père. L’entreprise se spécialise en production de pommes de terre grelots prêtes en quelques minutes.

Lorsque Trevor Schmidt a visité leur première usine en 2006, il a avoué qu’il y avait matière à amélioration. « C’était un petit bâtiment situé au mauvais emplacement, mais ils ont su faire en sorte que ça marche. »

Voyant une occasion en or de soutenir leur projet de croissance, Trevor Schmidt a appelé Angela Santiago et il a rapidement compris qu’elle et son père avaient déjà dans la mire un agrandissement au sein de nouvelles installations. « C’était une belle coïncidence », affirme Trevor Schmidt. Ainsi, en un clin d’œil, il a relocalisé l’entreprise dans l’ouest d’Edmonton au sein d’un bâtiment de 35 000 pi².

Trevor Schmidt est resté en contact avec l’entreprise et, peu de temps après, ses dirigeants ont exprimé un nouveau besoin d’agrandissement. Trevor Schmidt a donc trouvé un nouveau chez-soi à l’entreprise, soit des installations de 85 000 pi² comportant davantage de systèmes d’automatisation. Finalement, l’entreprise a effectué un agrandissement dans ces mêmes locaux pour atteindre une superficie de 100 000 pi².

Toutefois, c’était encore trop peu. Huit années se sont écoulées et Trevor Schmidt a téléphoné à The Little Potato Company. Le directeur de l’usine lui a signifié que leurs locaux étaient pleins à craquer, mais qu’il restait encore quatre ans à leur bail.

« Ce n’est pas aussi long que vous le pensez », expliqua Trevor Schmidt à ses clients. De plus, le marché actuel ne présente pas de produits en phase avec les exigences de l’entreprise. « Vous aurez besoin d’installations construites sur mesure, leur conseilla-t-il, et il faudra vous charger de la construction. »

Little Potato Co. construction

Construction sur mesure

Trevor Schmidt a discuté avec le bailleur de The Little Potato Company, York Realty, et il a appris que ce dernier possède un terrain pouvant convenir à l’entreprise de l’autre côté de la ville, à Nisku.

Le terrain s’est avéré à être un endroit parfait pour y construire les nouvelles installations de The Little Potato Company en plus d’avoir une visibilité de l’autoroute qui mène vers l’aéroport. Lorsqu’Angela et son mari, Frank, ont vu le terrain, « ils se sont dit que c’était l’emplacement idéal pour eux », affirme Trevor Schmidt.

L’entreprise a passé deux ans à concevoir et à modifier les plans de leur usine qui sera entièrement automatisée en plus d’être conçue et fabriquée en Europe. Selon Trevor Schmidt, le véritable tour de force consistait à faire rentrer les équipements de la chaîne de production liés au lavage, au triage et à l’emballage, sans que l’aménagement du bâtiment devienne non traditionnel. « Habituellement, les bailleurs ne souhaitent pas se ramasser avec des éléphants blancs ou avec un bien qui aurait pu être conçu par Dr Seuss. »

Après de nombreuses heures à revoir la configuration de la chaîne de production, des plans d’un bâtiment à l’aménagement traditionnel ont enfin vu le jour. Une fois ces détails réglés, l’entreprise The Little Potato Compagny a signé un bail de 20 ans pour une superficie de 240 000 pi², ce qui, selon Trevor Schmidt, représente « une étape importante » pour cet emblème local qui gravit le marché nord-américain de la petite pomme de terre.

Trevor Schmidt - CBRE Edmonton

Diversification du segment industriel

La transaction de l’usine de The Little Potato Compagny se révèle également importante, puisqu’elle ouvre la voie à une diversification des usages à Nisku, traditionnellement un pôle des services énergétiques. « La présence d’installations de transformation de produits agricoles est bienvenue dans le secteur », lance Trevor Schmidt. « L’ensemble du conseil du comté de Leduc était présent lors de la cérémonie d’inauguration. Ils étaient tous très enthousiastes par le projet. »

Le promoteur de l’usine de The Little Potato Compagny, York Realty, a construit un bâtiment de 400 000 pi² de l’autre côté de la route, dont l’entreprise Hello Fresh a loué 180 000 pi². Amazon a, quant à elle, un centre de distribution en juste-à-temps au sein du même parc industriel. « On remarque une saine diversification qui s’éloigne du secteur de l’énergie », précise Schmidt.

Le bruit commence à courir qu’Edmonton offre une abondance de terrains pouvant accueillir des projets industriels ainsi qu’une certaine flexibilité quant aux réglementations des autorités locales. « On voit d’ailleurs les utilisateurs arriver au compte-gouttes, car ils n’ont pas trouvé de locaux à Vancouver. »

La confiance envers le segment industriel d’Edmonton s’inscrit à la hausse. Panatonni a construit un bâtiment de 548 000 pi², un projet spéculatif sans entente de location préalable, mais qui a trouvé preneur avant même la phase de construction. Hopewell construit actuellement un bâtiment industriel de 493 000 pi², un autre projet spéculatif.

« Il s’agit là d’une importante transition sur le marché », prévient Trevor Schmidt. « Edmonton se trouve actuellement en position d’attirer de grandes entreprises de distribution qui auraient autrefois penché pour Calgary. »

En d’autres mots, l’immobilier industriel d’Edmonton est toute une pièce de viande; un mariage parfait avec de petites pommes de terre.

Perspectives connexes

Restez à l’affût

Joignez-vous à la cohorte de professionnels du secteur qui reçoivent nos dernières nouvelles par courriel.