Article

Trottoirs urbains de plus en plus achalandés : les données mobiles laissent entrevoir une saison des Fêtes plus affairée dans les magasins

novembre 21, 2022 5 Minute Read

Mobile data points to busier holiday shopping season

Un instantané statistique de CBRE sur l’achalandage piétonnier durant l’été dans un populaire tronçon de la rue Queen Ouest à Toronto nous apprend que depuis deux ans, l’un des pôles clés du commerce de détail de cette ville connaît un regain de popularité.

L’analyse comparative de l’achalandage piétonnier à l’été 2020 par rapport à l’été 2022 indique que sur le tronçon de la rue Queen Ouest, entre l’avenue Spadina et la rue Bathurst, l’achalandage a dans l’ensemble augmenté de 80 % dans cette période.

« Notre analyse des données mobiles prouve hors de tout doute que les commerces de détail des rues principales, considérablement malmenés pendant la pandémie, sont en voie de retrouver leur chiffre d’affaires prépandémique et devraient même faire mieux d’ici peu », lance Naz Ali, gestionnaire principale du SIG auprès de l’équipe de l’Intelligence géolocalisationnelle de CBRE.

$name 

Le tronçon nord de la rue Queen Ouest, entre la rue Bathurst et l’avenue Denison en particulier, a retrouvé en 2022 la quasi-totalité (100 %) de l’achalandage piétonnier prépandémique de 2020 (et l’achalandage dépasse même celui de 2020 dans le cas du quadrilatère compris entre l’avenue Ryerson et l’avenue Denison). Ce tronçon regroupe plus d’une douzaine de restaurants et de bars, une constellation de commerces indépendants et un établissement Shoppers Drug Mart. En face est aménagé un complexe qui abrite Loblaws, Joe Fresh et Winners; toutefois, l’achalandage piétonnier sur le tronçon sud de la rue Queen a fait moins bien, pour plutôt augmenter de 70 % en 2022 par rapport à 2020.

Le tronçon sud de la rue Queen, entre l’avenue Spadina et McDougall Lane, a lui aussi été témoin d’une remontée de presque 100 % de son achalandage piétonnier à l’été 2022 par rapport à 2020. Ce tronçon réunit Urban Outiftters, plusieurs restaurants et une succursale de la Banque TD. Populaire attraction touristique, Graffiti Alley a son établissement un peu au sud de ce tronçon, ce qui pourrait expliquer une partie de l’augmentation de l’achalandage piétonnier.

$name 

« Si le retour dans les bureaux et les quartiers d’affaires ont toujours fort à faire pour sortir de convalescence, nous constatons que les quartiers voisins, dont la densité de population est importante, se débrouillent plutôt bien, explique Naz Ali. Il faut donc prévoir ses déplacements pour faire ses courses durant les Fêtes, puisque nous avons tout lieu de croire que les trottoirs seront bondés et que les magasins seront achalandés dans le quartier Queen West et dans les secteurs huppés des villes canadiennes d’un océan à l’autre. »
Queen Street visitor capture
 

Les points d’origine des visiteurs

L’analyse faite par CBRE sur la rue Queen Ouest a aussi révélé des tendances intéressantes sur les points d’origine des visiteurs en 2020 par rapport à 2022. En 2020, 40 % des visiteurs du quartier Queen West, entre la rue Bathurst et l’avenue Spadina, étaient issus d’un rayon de 6,3 km; en 2022, ce rayon s’est rétréci à 4,1 km, ce qui laisse entendre que l’achalandage du quartier Queen est devenu plus local pendant ces deux années. Effectivement, en 2022, 2,4 % des visiteurs habitaient le Quartier portugais et 2,1 % habitaient Trinity Bellwoods. En 2020, on ne relevait pas, dans Queen West, un nombre significatif de visiteurs venus de ces quartiers voisins.

« À mes yeux, il est très intéressant d’apprendre que les visiteurs venaient de secteurs qui n’apparaissaient pas dans l’analyse en 2020, explique Naz Ali. Le profil des quartiers a donc évolué. »

Et les visiteurs restent plus longtemps dans le quartier Queen West. En 2020, la durée moyenne du séjour dans la semaine était de 33 minutes; en 2022, la durée moyenne du séjour avait augmenté pour s’établir à 38 minutes. Durant la fin de semaine, la différence dans la durée du séjour a été encore plus prononcée. En 2020, la durée moyenne du séjour pendant la fin de semaine dans ce tronçon de la rue Queen Ouest était de l’ordre de 31 minutes; en 2022, cette durée a explosé pour s’inscrire à 43 minutes.

« Ces données pourraient bien vouloir dire que les consommateurs consacrent plus de temps, ces jours-ci, aux activités plus simples comme se promener sur la rue Queen et regarder la faune déambuler dans ce pôle du commerce de détail essentiel de Toronto, laisse entendre Naz Ali. Nous avons peut-être appris à ralentir le rythme et à profiter un peu plus des expériences qui nous sont offertes. »

Perspectives connexes

Restez à l’affût

Joignez-vous à la cohorte de professionnels du secteur qui reçoivent nos dernières nouvelles par courriel.